La BAD apporte 120 millions d’euros pour les infrastructures routières au nord du Sénégal

Ce prêt va financer la réhabilitation et l'aménagement de plus de 300 km de voies routières.



La BAD apporte 120 millions d’euros pour les infrastructures routières au nord du Sénégal
Amadou Ba, le ministre sénégalais de l’Économie et des Finances, et Mamadou Lamine Ndongo, le représentant-résident de la Banque africaine de développement au Sénégal, ont signé le 22 janvier à Dakar un accord de prêt d’un montant de 120 millions d’euros pour « la réhabilitation de la route nationale n°2 et le désenclavement de l’île à Morphil (490 km de la capitale) » dans le nord du pays, indique un communiqué de la BAD.
 
Le prêt de la BAD, qui représente la moitié du coût total du projet, va financer notamment « des travaux routiers (337 km de routes bitumés à réhabiliter et aménagement et bitumage de 287 km) et des ponts de franchissement des bras de fleuve » ainsi que « l’aménagement de 100 km de pistes rurales connexes ».
 
Un appel d’offres a d’ailleurs été lancé pour la réalisation de ces travaux (divisés en quatre lots), avec une date de limite de soumission fixée au 23 février 2016.
 
Isolement
 
La construction de ces infrastructures routières, estime les autorités de Dakar, permettra « d’assurer la continuité territoriale de cette région avec le reste du pays ».
 
En effet, selon les autorités sénégalaises, ce projet « va réduire l’isolement des populations vivant dans cette région », qui malgré ses « grandes potentialités agricoles », voit son développement « freiné par son enclavement.
 
Projets
 
La Banque africaine de développement a financé au moins 66 projets nationaux au Sénégal, pour un investissement total d’environ 1,1 milliard de dollars depuis 1972, principalement dans les projets d’infrastructure (39,4 %), le secteur social (21,3 %) et les projets ruraux (18,7 %). Dans le secteur privé, la BAD a financé quatre opérations pour un montant de 248 millions de dollars.
 
Parmi les projets financés par la BAD au Sénégal, figure l’autoroute à péage Dakar – Diamniadio et, plus récemment, le projet du parc technologique de Diamniadio.
 
 
 
 
 
 
.

jeuneafrique.com

Mardi 26 Janvier 2016 - 12:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter