La BAD et l’UA décidées à coopérer pour instaurer la libre circulation en Afrique



La Banque africaine de développement (BAD) a décidé de coopérer avec la Commission de l’Union africaine en vue de supprimer les principales entraves à la libre circulation des personnes et de renforcer les échanges commerciaux intra-africains, qui peuvent aussi contribuer à lutter contre le chômage en Afrique.
 
La résolution sanctionnant la clôture, vendredi soir, de la 49eme édition des Assemblées annuelles de la BAD, qui se sont tenues du 19 au 23 mai à Kigali, a encouragé les efforts consentis par la Banque pour favoriser l'intégration régionale en Afrique.
 
Le Conseil des gouverneurs, composé généralement des ministres des Finances et des gouverneurs de banques centrales représentant leur pays, a approuvé à l'unanimité la création d'un fonds d'affectation spéciale, l'« Africa Growing Together Fund (AGTF), d'une valeur de 2 milliards de dollars créé par la Chine pour permettre à la Banque de satisfaire les besoins croissants de ses États membres et de ses clients du secteur privé ».
 
Les gouverneurs ont en outre exhorté la Banque à parachever et mettre en œuvre sa stratégie de mobilisation des ressources en vue de contribuer à la génération de ressources internes destinées à satisfaire les besoins de développement du continent.
 
Les gouverneurs ont félicité la direction et le personnel de la Banque pour les nombreuses politiques, initiatives et activités innovatrices mises en place au cours de l'année écoulée.
 
Les Gouverneurs de la BAD ont aussi demandé à l'institution de mettre en œuvre sa stratégie de lutte contre les conflits.
 
A ce sujet, ils ont préconisé des efforts concertés avec la communauté internationale en vue de restaurer la paix et la stabilité sur le continent, et condamné l'enlèvement de lycéennes au Nigéria.
 
Les gouverneurs se sont félicités de la mise en œuvre du plan de retour de la Banque à son siège.
 
La prochaine édition des Assemblées annuelles se tiendra en mai 2015 en Côte d'Ivoire, où auront lieu également les dernières festivités célébrant le 50e anniversaire de la Banque en novembre 2014.
 
De nombreux chefs d'Etat africains et le gouverneur de la banque centrale de Chine ont pris part à l'ouverture officielle des assises, jeudi.
Source : abidjan.net


Samedi 24 Mai 2014 - 14:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter