La Banque Mondiale dément le chant de gloire du gouvernement



La Banque Mondiale dément le chant de gloire du gouvernement
Au lendemain du séminaire gouvernemental sur les réalisations du président Wade, la Banque Mondiale publie ses Indicateurs Africains de Développement (Iad). Ainsi d’après « le Quotidien » Mme Obiageli K. Esekwezili, vice présidente du groupe de la Banque Mondiale pour la région de l’Afrique, estime que les Indicateurs Africains de Développement  (Iad) jouent un rôle fondamental dans le développement de l’Afrique. Selon elle les statistiques et  les informations qu’elles contiennent, donnent aux citoyens la capacité de demander des comptes à leurs gouvernants, puisque la gouvernance est considérée comme la plus grande contrainte au développement.
 
Ainsi le président Wade qui avait affirmé le 3avril dernier que le revenu par tête d’habitant au Sénégal était de 1 500 dollars américains, ce qui fait du Sénégal un pays sortant de la pauvreté, est à porte à faux avec les données de la Banque Mondiale. D’après la Banque Mondiale, au Sénégal, les citoyens n’ont pas un revenu de 1 000 dollars par habitant et par an, ce qui fait de lui un pays à très faible revenu.

Il faut souligner que les donnés statistiques sur lesquelles se basent les travaux de la Banque Mondiale, et du Fond Monétaire International (Fmi) se basent sur les travaux des fonctionnaires de l’agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd), ainsi que de ceux de la direction de la prévision et des études économiques (Dpee).   

Lamba Kâ (stagiaire)

Jeudi 13 Octobre 2011 - 13:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter