La Bceao s'explique sur la plainte contre Kémi Séba : "On n'a rien contre le débat autour du Fcfa"



La Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Bceao) s'est exprimée sur l'affaire Kémi Séba et a donné les raisons qui qui ont conduit à la plainte contre le leader d'Urgence panafricaniste. Selon une source de la Direction générale qui s'est ouverte à Jeune Afrique, c'est la direction des affaires juridiques de la banque qui a suggéré à ses avocats de déposer une plainte.
"La banque n’a rien contre les débats autour du F CFA, mais elle ne trouve pas acceptable qu’on s’en prenne à des signes monétaires. Il fallait envoyer un signal dissuasif pour ne pas inciter les gens à perdre leur argent avec ce type d’actions", a expliqué la source de la Bceao, qui va tenir un point de presse dans les prochains jours pour s'expliquer.

Incarcéré, puis jugé ce mardi devant le Tribunal des flagrants délits de Dakar, Kémi Séba a été finalement relaxé par le juge, avec son co-inculpé Bentaleb Sow.
 
 

AYOBA FAYE

Mardi 29 Août 2017 - 21:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter