La CPI rejette l'appel de Thomas Lubanga

L'ancien chef de milice congolais Thomas Lubanga a été reconnu coupable en appel d'avoir enrôlé des enfants soldats dans l'Est de la République démocratique du Congo en 2002-2003.



Il avait fait appel de sa condamnation à 14 ans de prison en 2012.

Les juges de la chambre d'appel ont rejeté "à la majorité" l'appel de Thomas Lubanga.

Selon les juges, Thomas Lubanga a agi dans le cadre d'un plan qui visait à s'emparer, politiquement et militairement, de la région de l'Ituri.

Selon le procureur, il s'est rendu lui-même sur les places des villages de l'Ituri, pour recruter. Certains d'entre eux ont servi dans sa garde personnelle, d'autres, des filles surtout, ont été contraintes aux tâches ménagères.

Certaines d'entre elles ont été utilisées par les soldats comme esclaves sexuels, mais les juges n'ont pas retenu la culpabilité de Thomas Lubanga sur ce point.


BBC Afrique

Lundi 1 Décembre 2014 - 19:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter