La Cena juge illégale la manifestation du M23 de ce mercredi



La Cena juge illégale  la manifestation du M23 de ce mercredi
La Commission électorale nationale autonome(Cena) juge illégal la manifestions du Mouvement des forces vives du 23 juin tenue ce mercredi, contre la candidature de Me Abdoulaye Wade à un troisième Mandat. Selon le porte-parole de la Cena Issa Sall «en période électorale comme c’est le cas, l’article L61 précise qu’en dérogation à la disposition des articles 10 à 16 de loi n° 78-02 du 28janvier 1978 relative aux réunions et aux articles 96 et 100 du code pénal, les réunions électorales se tiennent librement sur l’ensemble du territoire national».

Poursuivant, il déclare que la Cena a été saisie d’une lettre en date du 14 février par le président de la Raddho Alioune Tine, coordonateurs du M23 et de Amath Dansokho, de l’interdiction par le ministère de l’intérieur de leur manifestions à la place de l’indépendance.

Tranchant le débat il déclare qu’ « ils n’ont pas le droit d’organiser une manifestation électorale et de demander à Cena de régler un problème dans ce sens du fait qu’ils ne sont pas candidats ».

Sur un autre sujet, la Cena, selon Issa Sall, été informée d’une lettre en date du 13 janvier de Serigne Mbaye Thiam, directeur de campagne de la coalition Benno ak Tanor» de l’interdiction par le Préfet de Dakar de la marche du candidat Cheikh Abiboulah Bamba Dieye, membre du M23.
Et dans sa missive, M Thiam rappelle la violation de la loi électorale en son article L61.

Pour lssa Sall, la Cena ne peut pas trancher du fait qu’elle a été saisie sur des dates qui sont déjà passées (11 et 12 janvier).
Ainsi, pour éviter de pareilles situations, il a demandé à tous les candidats de faire ampliation de leur manifestation à l’autorité préfectorale et à la Cena à temps.
Lamine DIEDHIOU (APPEL)

APPEL

Jeudi 16 Février 2012 - 00:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter