La Chambre d’accusation déboute Karim, Assane Dioma Ndiaye dénonce




Attendue ce matin pour se prononcer sur le dossier du célèbre détenu de la Maison d’Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss, la Chambre d’Accusation recule. Elle se dit incompétente à se statuer sur le sort de Karim dans les liens de la détention depuis le 17 avril dernier dans le cadre de la traque des biens dits mal acquis.


Le président de la Ligue Sénégalaise des Droits de l’Homme qui réagit sur les réseaux sociaux, regrette. « En se déclarant incompétente dans l’affaire Karim Wade, la Chambre d’Accusation vient de confirmer qu’un citoyen poursuivi devant la CREI n a aucune voie de recours. La loi sur la CREI n’a pas prévu de chambre d’accusation à l’instar de nos juridictions ordinaires et même des Chambres Africaines au sein des juridictions Sénégalaises . Or le droit au recours fait partie du jus cogens c’est-à-dire du droit non dérogeable ».


Les avocats de Karim avaient saisi la Chambre d’accusation aux fins d’annulation de toute la procédure contre Wade-fils. Mes Ciré Clédor LY, Demba Ciré Bathily, Seydou Diagne et El Hadji Amadou Sall qui ont aussi saisi la Cour suprême, cette dernière a mis en délibéré l'affaire pour le 6 février prochain. 

Magueye SOW (sow)

Mardi 21 Janvier 2014 - 16:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter