La Convention des jeunes reporters du Sénégal (CJRS) fête la journée mondiale de la presse



La Convention des jeunes reporters du Sénégal (CJRS) fête la journée mondiale de la presse
La responsabilité du journaliste dans le développement,  liberté et  avenir des  médias  sont les principaux thèmes qui seront débattus  samedi 3 mai, à partir de 9 heures,  à l’occasion du panel organisé par  la convention des jeunes reporters du Sénégal  à la Fondation Friedrich Ebert.
Une date qui  coïncide avec la journée mondiale de la presse.  
 Parmi les sujets au menu des discussions : « Hier le journalisme  de développement, aujourd’hui le journalisme pour le développement » animé par Ibrahima Bakhoum Journaliste- formateur à l’Issic ; Tidiane kassé, directeur de publication du  quotidien Waasports exposera sur la manière de «Couvrir les questions de développement : comment coller à l’agenda post-2015? » et afin Ibrahima Gaye  se penchera sur « Liberté des médias et avenir meilleur : quels principes nouveaux ou quelle charte nouvelle pour la presse ? Le journaliste est-il appelé à faire face à de nouvelles exigences? ».
M. Mallé NDIAYE  (Directeur des NTICS, ministère de la Communication et Economie Numérique)  sera le modérateur  de cette rencontre dédié aux acteurs de la presse.
La fin des travaux est prévue à 13 heures.


Vendredi 2 Mai 2014 - 15:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter