La Cour d'appel de Dakar casse la condamnation du maire Khalifa Sall et Mamadou Konaté



La Cour d'appel a pris la décision d'infirmer celle du tribunal correctionnel de Dakar qui avait infligé aux prévenus 2 ans assortis de sursis et à payer des dommages et intérêts d'un montant de 12 millions de francs Cfa, à l'encontre du maire de la capitale Khalifa Ababacar Sall et Pape Samba Coulibaly, agent en service à la Direction de l'aménagement urbain (DAU).


En effet, ces derniers ont été poursuivis par Mamadou Konaté qui les accusait de destruction de biens appartenant à autrui dans le cadre de la campagne de désencombrement de la ville de Dakar selon nos confères de leral.net.
 



Jeudi 13 Février 2014 - 15:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter