La Cour d'appel ordonne la liberté provisoire pour Bara Sady mais...

Toutefois l'ancien Directeur général du Port Autonome de Dakar (PAD) n'est pas encore libre car le parquet général dispose de six (6) jours pour pourvoir en cassation, rappelle le conseil de Bara Sady qui n'est autre que Me Seydou Diagne.



"La Chambre d'accusation estime que les contestations formulées par Bara Sady sur le détournement de 48 milliards sont fondées. Et ce n'est pas la première fois que la liberté provisoire lui est accordée, c'est la deuxième fois que la Chambre d'accusation l'ordonne pour contestations sérieuses.Tout le monde sait que le parquet général dispose d'un délai de six (6) jours pour faire un pourvoi en cassation", plaide Me Seydou Diagne. Selon qui, sur les ondes de la Rfm, "après un an de détention et toutes les péripéties du dossier, ce n'est vraiment pas la peine de se pourvoir encore en cassation...". 

Ce qui importe pour la défense de Bara Sady, "c'est de voir est-ce que réellement il manque 48 milliards dans le budget dont la gestion a été confiée à leur client". "Ce qui n'est pas le cas et ça, la Chambre d'accusation vient de le dire clairement", plaide la robe noire.  


Mercredi 10 Décembre 2014 - 19:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter