La Direction de la haute compétition aux athlètes sénégalais : « plus question de participer pour participer…La signification du sport au Sénégal, c’est la performance »

Les athlètes sénégalais sont prévenus. Il ne s’agira plus de « participer pour participer aux compétions internationales ». Désormais « le sport sénégalais » rime avec « performance ».



La Direction de la haute compétition aux athlètes sénégalais : « plus question de participer pour participer…La signification du sport au Sénégal, c’est la performance »
 « On emmène des gens pour représenter dignement le Sénégal », souligne le directeur de la haute compétition qui précise, « la demande du mouvement associatif était de quatre (4) milliards 900 millions, l’Etat nous a donné 900 millions pour les compétitions internationales, il fallait arbitrer » avant de déplorer, « nous avons élu trop de fédérations qui n’étaient pas toutes éligibles à une compétition de haut niveau. Il faut le dire, il y a des fédérations qui n’avaient pas leur place à des compétitions africaines. Nous étions obligés avec l’administration de gérer cette année ».

Souleymane Boun Daouda Diop qui assène qu’ « il faut qu’on revoie cela », annonce une rupture nette sous peu. «  Le 29 août prochain, nous allons en séminaire avec l’ensemble du mouvement associatif pour définir les critères de participation à des compétitions  internationales. Vraiment, il y aura une rupture nette », tonne ce dernier  qui dit le nouveau mot d’ordre du sport sénégalais.


« Nous allons définir les athlètes qui vont représenter le Sénégal aux compétitions mondiales,  au niveau africain et au rendez-vous au niveau de la Zone. C’est comme cela que nous allons statuer à partir de l’année sportive 2014 », argue-t-il sur les ondes de la RFM où il ne manque pas d'enfoncer le clou.


« Nous allons avec le mouvement faire des propositions et les valider ensemble pour que tout le monde se rende compte aujourd’hui que la signification du sport au Sénégal, c’est la performance, on emmène des gens pour représenter dignement le Sénégal, ce n’est plus participer pour participer ». 


Jeudi 8 Août 2013 - 01:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter