La FNCL regrette et dénonce l'arrestation de son secrétaire Abdoul Aziz Diop

C’est avec regret et la dernière énergie que la Fédération Nationale des Cadres Libéraux (FNCL) dénonce l’arrestation et le placement sous mandat de dépôt de son Secrétaire Général, Abdou Aziz Diop, ancien directeur de cabinet du ministre d’Etat Oumar Sarr, coordonnateur national du Parti Démocratique Sénégalais (PDS).



La FNCL regrette et dénonce l'arrestation de son secrétaire Abdoul Aziz Diop

Constatant  avec « amertume » qu’en lieu et place d’une véritable politique de rupture relative à la réduction drastique du prix des denrées de première nécessité, à la prise en charge effective de la demande sociale, à la question du logement, des inondations et la mauvaise qualité des semences « tardivement » distribuées aux paysans et à un « prix inaccessible », le régime de Macky Sall « use de tous les subterfuges pour jeter le discrédit et l’opprobre sur le PDS et ses responsables, et cela en violation flagrante des principes et procédures légales de l’arsenal juridique de notre pays », la FNCL dans un communiqué transmis à PressAfrik, témoigne sa solidarité et son soutien fraternel à tous ses frères et sœurs « embastillés pour délit de loyauté et d’engagement au service des idéaux du PDS »

La FNCL renouvelle par ailleurs son soutien indéfectible à son secrétaire général Abdou Aziz Diop et invite l’ensemble de ses membres à redoubler d’efforts pour porter le flambeau et continuer le combat.
 


Samedi 20 Juillet 2013 - 13:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter