La FSF a déposé son mémoire de défense auprès de la CAF (dirigeant)

La Fédération sénégalaise de football (FSF) a déposé, vendredi dernier, son mémoire de défense qui lui ‘’a permis de donner sa version des faits des incidents du 13 octobre dernier’’ à la Confédération africaine de football (CAF), a annoncé à l’APS le président de sa Commission juridique.



La FSF a déposé son mémoire de défense auprès de la CAF (dirigeant)
‘’Nous avons déposé nos conclusions du match auprès de la CAF, vendredi, pour expliquer ce qui s’est passé’’, a déclaré Abdoulaye Sow qui dirige le comité ad hoc mis sur pied par la FSF pour plaider sa cause.

En plus du président de la Commission juridique de la FSF, ce comité compte en son sein le magistrat Matar Ndiaye, Victor Ciss, secrétaire général de la FSF et par ailleurs docteur en droit, le juriste Jeannot Diène et le Directeur technique national, Mayacine Mar.

‘’Nous avons anticipé et donné notre version des faits’’, a expliqué M. Sow se réjouissant de la sortie du chef de l’Etat, Macky Sall, qui a dénoncé les incidents du match Sénégal-Côte d’Ivoire.

D’ailleurs, la sortie du président de la République fait partie du dossier de défense de l’instance dirigeante du football national qui, selon Abdoulaye Sow, ‘’a tout fait pour que la rencontre Sénégal-Côte d’Ivoire se déroule dans les meilleures conditions’’.

‘’Nous avons reçu la visite de la Fédération ivoirienne de football qui a dit tout son soutien et qui a réaffirmé que ce qui est arrivé le jour du match est indépendant de notre volonté’’, a-t-il ajouté.

Du côté de la FSF, selon Abdoulaye Sow, ‘’tout sera fait pour que les sanctions de la CAF soient allégées et ce comité a sollicité et obtenu l’éclairage des personnalités qui peuvent apporter leur savoir-faire pour que le football sénégalais continue son bonhomme de chemin’’.
 
 
Source : APS
 
 


Lundi 22 Octobre 2012 - 13:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter