La France de plein-pied dans l'affaire Karim: Saisi, le président Sall actionne Me Sidiki Kaba pour l'évacuation de Bibo Bourgi

L’un des présumés complices de Wade-fils, Ibrahima Khalil dit Bibo Bourgi pourrait bientôt bénéficier de l’autorisation de sortie du territoire nationale que lui refuse les autorités sénégalaise dans le cadre du fumeux dossier de la traque des biens dits mal acquis. Le président Sall saisit par la France, a actionné le ministre de la Justice Me Sidiki Kaba qui l’a fait à son tour, a saisi la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) pour la levée de la mesure d’interdiction de sortie du territoire de Bibo Bourgi. Ce, au moment où les médecins de l’hôpital de Grand-Yoff ont refusé de prendre le risque de faire subir à ce dernier une intervention chirurgicale.



Frappé de l’interdiction de sortie du territoire national depuis le début de l’affaire Karim Wade dans le cadre duquel il a été mis sous mandat de dépôt le 17 avril 2013 avant de bénéficier d’une liberté provisoire en raison de son état de santé incompatible, Bibi Bourgi a fini par saisir la France. Ce, d’autant plus du côté de l’hôpital Grand-Yoff, « notre plateau médical ne nous permet pas de procéder de procéder à une intervention médicale », dit-on sur le cas du malade.


C’est dans ces circonstances que Bibo Bourgi a écrit une lettre à l’Ambassade de France à Dakar pour une intervention auprès des autorités sénégalaises. Une intervention qui n’a pas en effet tardé. La représentation diplomatique française qui a reçu la correspondance du citoyen français Bibo Bourgi avec les documents médicaux, a à son tour saisi l’autorité pour la levée de l’interdiction de sortie du territoire. Mieux, le président Sall informé, n’a pas manqué d’actionner le ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba qui l’a fait à son tour au niveau du Procureur spécial prés de la CREI pour que Bibo Bourgi aille se soigner.


A cet effet, assure « l’observateur », les conseillers du complice de Karim sont sur le pied de guerre dans la mesure où Me Boubacar Cissé a déposé une nouvelle demande d’autorisation de sortie du territoire pour son client. Ce, depuis mercredi dernier. Son état nécessitant une intervention chirurgicale, Bibo Bourgi est peut être parti pour ne pas assister au procès de juin prochain. 


Lundi 19 Mai 2014 - 11:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter