La France et le Royaume-Uni prêts à livrer des armes aux rebelles syriens

Le ministre français des Affaires étrangères a annoncé que la France et la Grande-Bretagne étaient prêtes à livrer des armes aux rebelles syriens. A la veille du second anniversaire du début du soulèvement en Syrie, Laurent Fabius veut faire pression sur l’Union européenne pour mettre fin au « déséquilibre » entre rebelles et forces loyales à Bachar el-Assad.



Des combattants de l’Armée syrienne libre, avec des bombes artisanales, à Deir al-Zor, le 8 mars 2013.
Des combattants de l’Armée syrienne libre, avec des bombes artisanales, à Deir al-Zor, le 8 mars 2013.
Laurent Fabius a annoncé sa décision, prise conjointement avec François Hollande, de « demander à l’Union européenne la levée de l’embargo sur les armes. » Une décision prise conjointement avec la Grande-Bretagne, qui constitue un véritable tournant dans la situation syrienne, à la veille des deux ans du début du soulèvement contre le régime de Bachar el-Assad. Jusqu’ici, les pays occidentaux refusent de livrer des armes aux rebelles syriens. L’Union européenne, qui a instauré un embargo, craint d’aggraver le conflit. Il y a également la peur de voir ces armes tomber entre de mauvaises mains : celles de groupes jihadistes qui ont rejoint l’opposition syrienne.

Mais, Laurent Fabius juge que « l’on ne peut pas accepter le déséquilibre actuel, avec d’un côté l’Iran et la Russie qui livrent des armes à Bachar, et, de l’autre, les résistants qui ne peuvent pas se défendre. »

Pour le ministre français des Affaires étrangères, il faut donc agir. La France se dit prête, avec la Grande-Bretagne, à fournir des armes à l’opposition syrienne.

Source : Rfi.fr

Dépéche

Jeudi 14 Mars 2013 - 15:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter