« La Gambie doit faire preuve d’ouverture et de respect des droits humains », Général Mamadou Niang



« La Gambie doit faire preuve d’ouverture et de respect des droits humains », Général Mamadou Niang
Invité de l’émission Grand Jury sur la Rfm, l’ancien ambassadeur du Sénégal à Banjul s’est prononcé sur  les relations froides qui existent entre les deux pays depuis le boycott de la transgambie par les transporteurs sénégalais pour dénoncer la hausse des tarifs de passage du bac et de l’avis de l’ancien ministre de l’Intérieur « la Gambie doit faire preuve d’ouverture et de respect dans le domaine des droits de l’homme pour la construction d'un meilleur cadre d'échange avec le Sénégal », a déclaré le Général Niang.

Poursuivant sur  les relations entre les deux pays avec le blocus de la Transgambie, l’ex ministre de l’Intérieur est clair « ce n’est pas pour demain que les tracasseries qui existent au niveau de la frontière vont s’arrêter », a précisé Niang sur les ondes de la radio Futurs Médias (Rfm).

Toutefois « il appelle les deux gouvernements à installer un dialogue pour dépasser ce malentendu non sans inviter l’Etat du Sénégal à poursuivre ses projets  de constructions de ponts pour le contournement de la transgambie pour alléger les difficultés de déplacements des populations de la Casamance », a soutenu le général Niang ce dimanche.     

Khadim FALL

Dimanche 8 Mai 2016 - 12:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter