La Gambie vilipende le Sénégal auprès de la Cedeao



Le gouvernement cherche par tous les moyens à vilipender le Sénégal au niveau de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao). Conviant une délégation sous régionale, les autorités du pays de Yayah Jammeh ont dénoncé le Sénégal qui pensent-elles, use de tous les moyens, allant à l’encontre des différentes conventions liant les pays de la Cedeao.

C’est dans ce registre que la rencontre avec la délégation de la Cedeao s’est passée au ministère du Commerce, de l’Industrie, de l’Intégration régionale et de l’Emploi alors qu’elle était prévu initialement dans le hall de la mairie.

Désireuses de mettre en mal le Sénégal avec l’organisme ouest-africain, les autorités de ce pays  ont convié à la rencontre des individus présentés comme étant des transporteurs. Ces derniers n’ont pas manqué de s’acquitter de leur tâche : dénoncer les tracasseries que leur font subir les services sénégalais lors de leur  traversée du territoire.

Et pour étayer cette assertion, Samba Nyangado, qui s’est présenté comme un chauffeur malien, de soutenir face au représentant de la Cedeao, Salif Tiemtore, que « le Sénégal pose des problèmes aux camionneurs en provenance de la Gambie ». De plus, affirme-t-il, qu’à partir de Vélingara, « la douane sénégalaise lui demande toujours de payer 680 000 FCfa avant de traverser le Sénégal ». Il demande à la Cedeao de mettre fin à cet « harcèlement ».

Et cette intervention donne le coup d’envoi du défilé de dénonciation. Et tous ont entonné le même refrain, nous révèle Enquête. Dénoncer les «tracasseries » que leur font subir leurs voisins Sénégalais

Ousmane Demba Kane

Jeudi 7 Avril 2016 - 09:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter