La Justice traitée de ridicule: l’Ums dénonce « des injures », exige des excuses à Latif COULIBALY et menace



La Justice traitée de ridicule: l’Ums dénonce « des injures », exige des excuses à Latif  COULIBALY et menace
« La justice de notre pays, je suis au regret de le dire, mais elle est ridicule. Moi, j’étais poursuivi pour certains faits et trois ans après, on cesse les poursuites. Aujourd’hui, pour les mêmes causes, on emprisonne des gens ».
Ces déclarations du ministre de la bonne gouvernance au cours d’une table ronde de l’Artp ne sont pas du goût des magistrats. Ainsi, l’Union des magistrats sénégalais (Ums) condamne fermement cette sortie et son bureau exécutif considère ces propos comme « injurieux, graves et profondément irresponsables ».

Les magistrats demandent aussi au président de la République, président du Conseil supérieur de la Magistrature et à madame la Garde des Sceaux ministre de la Justice et vice-président du Conseil « d’exiger de Monsieur COULIBALY qu’il présente ses excuses au corps de la Magistrature, qu’il ne cesse de vilipender pour des raisons strictement personnelles ».

Les membres de l’Ums se réservent le droit d’intenter toute action judiciaire qu’ils estimeront opportune


Mardi 18 Décembre 2012 - 08:44




1.Posté par Alex Gustave Azebaze le 18/12/2012 11:53
Autant je comprends que le syndicat des magistrats veuille préserver l'image de ce corps, autant, je soutiens que l'ancien journaliste Adoulatif Coulibaly, bien que devenu ministre ait le droit absolu de donner son opinion sur le fonctionnement de la justice de son pays. Y -a-til en effet mieux qu'un homme comme lui, qui a été poursuivi et condamné par la même justice aux ordres du politique à pouvoir exprimer une opinion crédible lorsque sur la base des faits qu'il dénonçair, et pour lesquelles il avait été "condamné", que la même justice, sans aucune gêne trouve aujourd'hui, que ces faits avaient un fondement. Qu'est-ce qui a changé chez les magistrats? Les textes loi? Les acteurs? Ou le pouvoir? La réponse est évidente qui ridiculise la justice qui ne semble fonctionner correctement que pour ceux qui ne sont pas au pouvoir.
AGA

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter