La Ligue 1 garde ses trois places en C1

La France est assurée de conserver sa sixième place à l'indice UEFA à l'issue de la saison et donc trois clubs qualifiés pour la Ligue des champions jusqu'à la saison 2016-2017 comprise.



La France peut dire merci à Suarez. Pas Luis, le n°9 du Barça, qui a humilié David Luiz mercredi au Parc des Princes et condamné les chances du PSG de se qualifier pour le dernier carré de la Ligue des champions. Non, Denis Suarez, le jeune milieu de terrain du FC Séville, auteur en fin de match du but de la victoire de son équipe contre le Zénith Saint-Pétersbourg à l’occasion des quarts de finale aller de la Ligue Europa (2-1).

Un résultat aux grandes conséquences pour la France, désormais assurée de conserver en fin de saison sa sixième place à l'indice UEFA et donc ses trois tickets pour l'édition 2016-2017 de la Ligue des champions.
La cinquième place du Portugal dans le viseur

Même un sans-faute du club russe désormais sur la scène européenne (donc quatre victoires) ne suffirait pas à la Russie pour dépasser les 52,250 points de la France à l’indice UEFA (la Russie peut, au mieux, atteindre 51,998 points en fin de saison). La France, qui pourrait perdre la semaine prochaine ses deux derniers représentants européens, le Paris Saint-Germain et l’AS Monaco, à l'issue des quarts de finale retour de la Ligue des champions, continuera donc de présenter trois équipes en C1 ces deux prochaines saisons : le champion de France en titre et son dauphin directement en phase de poules, le troisième via aujourd’hui deux tours de barrage.

Mieux, la France peut espérer subtiliser la cinquième place à l’indice UEFA du Portugal en fin de saison prochaine. Le Portugal aura en effet énormément de points à défendre (18,800 pts contre 10,750 à la France), sans assurance de placer deux clubs (le FC Porto et Braga) en finale de la Ligue Europa et d’un autre dans le dernier carré de la compétition comme en 2011. Pour peu que les clubs français engagés la saison prochaine sur la scène européenne jouent le jeu, aussi bien en Ligue des champions qu’en Ligue Europa, et cette cinquième place sera un véritable objectif, synonyme pour le troisième de L1 d’un tour de barrage en moins. Ce serait toujours ça de gagné.

beinsport

Vendredi 17 Avril 2015 - 10:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter