La MISAHEL contre l'impunité et condamne les assassinats perpétrés à Kidal



M. Pierre Buyoya, Haut représentant de l’Union africaine (UA) pour le Mali et le Sahel, Chef de la Mission de l’UA pour le Mali et le Sahel (MISAHEL), condamne fermement les assassinats perpétrés sur des représentants de l’Etat malien et des civils dans la ville de Kidal. Ces événements malheureux se sont déroulés entre le 17 et 18 mai 2014.  "Ces actes ne doivent ni continuer ni rester impunis, tout comme les autres crimes commis au cours de ces événements.  Les responsables de ces crimes doivent être rapidement identifiés et sanctionnés conformément aux lois en vigueur" selon Pierre Buyoya.
 
Les observateurs des droits de l’homme de l’UA au Mali continuent à suivre l’évolution de la situation afin de contribuer à la manifestation de la vérité et à la prévention de ce genre d’actes. L’Union africaine exige la libération immédiate et sans conditions de toutes les personnes détenues dans le cadre de ces événements.
 
Le Haut représentant a en profité pour présenter ses condoléances et celles de l’UA, les plus attristées, aux familles éplorées, au Gouvernement et aux peuples maliens. Il lance un appel aux uns et aux autres à la retenue et à éviter tout acte qui pourrait provoquer davantage de victimes. Le Haut représentant de l’UA pour le Mali et le Sahel réitère l’attachement de l’UA au principe du respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du Mali, conformément à l’Acte constitutif de l’UA et à l’Accord préliminaire de Ouagadougou.
 


Lundi 19 Mai 2014 - 16:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter