La Maison Blanche emploie pour la première fois une transsexuelle

La Maison Blanche vient d'engager dans l'équipe présidentielle la première transsexuelle, à la grande satisfaction des associations de défense des gays, lesbiennes et transgenres. Le Centre national pour l'égalité des droits des transsexuels, où Raffi Freedman-Gurspan a travaillé, a salué une nomination historique.



Raffi Freedman-Gurspan, une Noire de 28 ans, a pris hier ses fonctions de directrice du recrutement pour l'exécutif américain. Cette embauche d'une transsexuelle, a déclaré Valerie Jarrett, conseillère du président Obama, souligne l'engagement pris par l'administration démocrate pour lutter contre les discriminations dans le travail.Obama, au grand mécontentement des républicains, a adopté une politique très progressiste en matière des droits de la communauté LGBT. Lorsque la Cour suprême a légalisé le mariage gay, il a ordonné que le drapeau arc-en-ciel, symbole du combat en faveur des droits des homosexuels, soit déployé à l'entrée de la Maison Blanche.
 
En avril, il avait fait ouvrir, dans le bâtiment annexe, les premières toilettes unisexes, ouvertes aux trans. Dans plusieurs Etats, dont la Floride et le Texas, une loi de surveillance des toilettes oblige les transsexuels à n’utiliser que celles de leur sexe de naissance. Alors que Raffi Freedman entre à la Maison Blanche, une autre trans, Chelsea Manning, emprisonnée pour avoir fourni des documents secrets à Wikileaks, vient d'être punie pour avoir lu et conservé dans sa cellule l'article du magazine Vanity Fair consacré au plus célèbre trans du monde : Caytlin, ex-Bruce Jenner.

Rfi.fr

Mercredi 19 Août 2015 - 15:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter