La Rampe récuse les accusations de l’Association des veuves du Sénégal



Les accusations de Adama Sarr, présidente de l’Association des veuves et orphelins du Sénégal sont sans fondement. C’est ce qu’a fait savoir Ibrahima Diop, membre de cette instance qui s’est chargé d’apporter la version de la Rencontre des acteurs et mouvements pour l’émergence (Rampe).

«Deux choses nous ont poussées à organiser cette journée», a-t-il déclaré. Avant de poursuivre : «la première c’est la situation des veuves et orphelins du Sénégal, la seconde c’est l’option du chef de l’Etat de fournir à ces veuves et orphelins la capacité de faire face à la situation de vulnérabilité».

Sur les accusations à l’endroit de leur association, M. Diop réplique : «Il y a deux paramètres d’abord l’Association des veuves et orphelin du Sénégal est fortement impliquée depuis le début du projet», martèle-t-il.

D’ailleurs, soutient-il, la situation des veuves et des orphelins les transcende et constitue une question nationale.  

Ousmane Demba Kane

Vendredi 23 Juin 2017 - 17:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter