«La SENELEC est dans son droit », Amadou BA



«C’est normal que la SENELEC envoie des sommations aux hôpitaux, il faut d’abord que chacun respecte ses engagements. Après les problèmes moraux, sociaux, on les pose après. La SENELEC en réclamant son dû, est dans son droit. Maintenant est-ce que les hôpitaux peuvent payer ou pas, c’est un autre problème. Je pense qu’il nous appartient de voir avec le ministère en charge de la Santé quelles sont les mesures à mettre en œuvre pour que ces hôpitaux puissent payer leurs factures d’électricité comme tout le monde le fait… ». Ce sont là les précisions du ministre de l’Economie, des Finances et du Plan.


Ce jeudi matin à l’Assemblée nationale pour l’examen d’une Loi de finance rectificative (Lfr), Amadou BA n’a pas ainsi manqué de réagir sur les mises en demeure que la SENELEC a envoyées à l’hôpital Fann, à Aristide Le Dantec et Hôpital Général de Grand-Yoff (HOGGY) pour non-paiement de factures d’électricité à hauteur de 6,4 milliards de F CFA. 


Jeudi 19 Novembre 2015 - 17:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter