La SIDH/Sénégal exige la libération des membres de "Y'en a marre"Arrêtés en Rdc.



La SIDH/Sénégal exige la libération des membres de "Y'en a marre"Arrêtés en Rdc.
La société Internationale pour les Droits de l’Homme (SIDH)/ Sénégal a manifesté son indignation, suite à l’arrestation des membres du mouvement citoyen "Y'en a marre" à Kinshasa. A cet effet, elle exige la libération immédiate et sans condition  de Fadel Barro, Malal Talla alias Fou malade et Aliou Sané ainsi que tous les autres détenus. C’est à travers un communiqué  que le mouvement a réagi.


La SIDH/Sénégal a indiqué que ces personnes sont protégées par les articles 19 et 20 de la déclaration universelle des Droits de l’homme et des peuples, de l’article 12 de la déclaration sur le droit et la responsabilité des individus , groupes et organes de la société de  promouvoir et protéger les droits de l’homme et les libertés fondamentales universellement reconnu.

 
Selon la SIDH/Sénégal, les articles précités  garantissent, la liberté d’opinion, d’expression et de réunion ainsi que le droit à chacun, individuellement ou en association avec d’autres groupes de participer par des activités pacifiques pour lutter contre les violations  des droits de l’homme et des liberté fondamentales. Eu égard à cela, le mouvement exige des autorités congolaises la libération pure et simple de toutes les personnes interpelées. Il a invité, par ailleurs le président congolais Joseph Kabila à respecter les règles du jeu démocratique en RDC en s’abstenant de se présenter à la prochaine élection présidentielle du 27 novembre 2016 après avoir accédé au pouvoir par les armes en 2001, élu en 2006 et réélu en 2011.
 


Mardi 17 Mars 2015 - 12:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter