La Suisse ne veut plus limiter l'immigration

Neuf mois après avoir voté pour une loi contre l'immigration de masse, les électeurs suisses ont massivement refusé dimanche de limiter davantage leur immigration.



Moins de 17 000 personnes, réfugiés compris, pourraient s'établir en Suisse chaque année, alors qu'en 2013, le solde migratoire a atteint 87 000.
Moins de 17 000 personnes, réfugiés compris, pourraient s'établir en Suisse chaque année, alors qu'en 2013, le solde migratoire a atteint 87 000.

Quelque 74% des Suisses ont dit "non" à l'initiative de l'organisation Ecologie et Population (Ecopop), qui veut réduire la venue d'étrangers en Suisse.

L'initiative populaire intitulée "Halte à la surpopulation - Oui à la préservation durable des ressources naturelles" veut limiter à 0,2% la croissance annuelle de la population issue de l'immigration sur une moyenne de trois ans.

Moins de 17 000 personnes, réfugiés compris, pourraient s'établir en Suisse chaque année, alors qu'en 2013, le solde migratoire a atteint 87 000.

Pour les partisans de l'initiative Ecopop, la Suisse risque de devenir une « Suisse mégapole » à l'instar des grandes villes avec une nature bétonnée, des problèmes de trafic, des hausses de loyers, etc.

Selon eux, la taille maximale du pays est de 9 millions d'habitants.

"Contrôler les naissances dans les pays pauvres"

L'initiative va plus loin et demande en amont que 10% des fonds de l'aide au développement (environ 125 millions d'euros par an), servent à contrôler les naissances dans les pays pauvres et promouvoir une planification familiale.

Le projet soutient que la moyene d’enfants par femme dans les pays comme le Niger le Mali ou le Burkina Faso est de 5 à 7 enfants et bon nombre de ces grossesses n'étant pas désirées, elles représentent un fardeau sur la santé des mères.

Cette situation empêche également les femmes de faire des études et, finalement, paralyse le développement économique et social de ces pays, toujours selon la proposition.

Ecopop envisage de donner un droit à l'autodétermination en matière de planification familiale.

Selon les derniers chiffres de l'Office fédéral des migrations (ODM), la population étrangère en Suisse a augmenté de 3,2% soit 59'430 personnes, pour la plupart originaires de l'Union Européenne, pour une population suisse de 8.4 millions.


BBC Afrique

Lundi 1 Décembre 2014 - 19:09



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter