"La baisse des prix du loyer est l'une des lois les plus respectée mais...", Momar Ndao de l'ASCOSEN

Porte-parole de la Commission en charge de la baisse des prix du loyer, Momar Ndao de l’Association des Consommateurs du Sénégal (ASCOSEN) fait le bilan de la loi entrée en vigueur depuis janvier 2014. Près d’un an après, il parle «d’une des lois les plus respectée au Sénégal ». « Le taux d’application est de 93,63 %, assène le consumériste qui ne manque pas d’armer les locataires contre les propriétaires encore réticents contre la règlementation. Au téléphone de Pressafrik.com, Momar Ndao annonce des mesures et dans la connaissance des textes et dans la communication.



Etat des lieux sur la baisse des prix du loyer 

Quand nous avons fait l’évaluation, le taux d’application de la loi portant sur la baisse des prix du loyer est de 98.63%.  Cela veut dire que c’est l’une des lois les plus respectée au Sénégal. Mais il y a quelques bailleurs qui tentent de contourner la réglementation. Notamment pour les nouveaux locataires, on a aussi noté qu’il y a des bailleurs qui cherchent à faire sortir des locataires de leurs maisons pour pouvoir augmenter le prix de la location. Mais les textes ont tout prévus et  la balle est dans le camp des locataires pour refuser toute requête qui n’est pas conforme à la réglementation.


Sanctions  contre les propriétaires qui ne respectent pas la réglementation


Les locataires ont le choix. Ils ont la possibilité de refuser tout contrat qui ne respecte pas les réglementations de la loi. La loi dit que vous ne pouvez pas fixer un loyer à un prix supérieur à celui  fixé par les textes, ainsi  tout nouveau locataire est obligé de faire la surface corrigée, c’est sur le base des résultats de la surface corrigé qu’il doit fixer le prix du loyer. La loi dit aussi que si vous louez à quelqu’un sans lui donner la photocopie de la surface corrigée sur laquelle vous vous êtes basée, vous pouvez avoir  une amende qui peut aller jusqu’à 200.000  F CFA. Donc, c’est aux locataires de dénoncer les propriétaires qui louent sans se référer à la réglementation.


Mesures pour renforcer la connaissance des textes 

Il y a un adage qui dit que nul n’est sensé ignoré la loi. On essaye de combler ce déficit en répondant à toutes les questions des journalistes à ce sujet.  Et sur le site de l’ASCOSEN, nous avons mis tous les textes de lois pour permettre aux usagers locataires de pouvoir exiger le respect de leur droit. Il y aura  des mesures pour renforcer la connaissance des textes par les locataires et  nous devons d’avantage faire des efforts dans la communication pour  permettre aux locataires et certains propriétaires de mieux connaitre les textes en vigueur,  nous allons progressivement remédier à cela.
 


Mercredi 31 Décembre 2014 - 04:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter