La certification de conformité aux normes, un renforcement de la compétitivité des entreprises sénégalaises.


L’Association Sénégalaise de Normalisation (ANS) a procédé ce mercredi 28 juillet au lancement de la marque nationale de certification de conformité aux normes sénégalaises. Au cours de cette rencontre les acteurs du secteur ont affirmé que cette mesure vise la promotion des entreprises sur le marché international.



La certification de conformité aux normes, un renforcement de la compétitivité des entreprises sénégalaises.

Ainsi le Directeur de Cabinet du Ministre d’Etat, Ministre des Mines, de l’Industrie, de l’Agro-industrie et des PME Mar Lô a expliqué à l’assistance que «la cérémonie qui nous réunie vise un des objectifs clés du plan stratégique de l’ASN 2009-2010, à savoir contribuer au renforcement de la compétitivité des entreprises sénégalaises sur le marché national, régional et international à travers le label qualité Sénégal « Marque NS-Qualité Sénégal ».

Ensuite vue cette réalité il s’est posé la question à savoir ce que deviendront les Etats d’Afrique si de telles mesures ne sont pas appliquées. Avant d’ajouter que ceci est un minimum pour contrôler la qualité des produits et services mis sur nos marchés. Le Directeur de Cabinet a exprimé toute la disponibilité de son département à promouvoir cette politique «La promotion de la qualité est donc la priorité de nos priorités».

Selon les experts « un produit certifié est un produit identifié et marqué du logo de la certification. L’utilisateur n’a donc pas de vérification ni de contrôle à faire». Ceci fait dire à M. Lô que «la certification de produit est un outil pour développer sur le marché, la confiance des utilisateurs et des prescripteurs qui est une démarche volontaire du fabricant».
A l’en croire «l’innovation, la démarche qualité et la recherche de la compétitivité doivent être considérées, non comme des contraintes, mais comme des opportunités, des atouts pour s’affirmer, préserver et accroitre ses parts de marché».

Quant au représentant de l’ONUDI à cette rencontre il a confié que «la qualité et la compétitivité peuvent en effet, contribuer fortement et durablement à la création de richesses donc d’emplois, cela pour accroître le bien- être des populations et donner espoir aux générations futures ».

.

Ibrahima Diaby

Mercredi 28 Juillet 2010 - 18:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter