«La chaleur va persister jusqu’à la semaine prochaine », (Météo)

La chaleur qui s’abat sur le Sénégal avec des pics jusqu’à 39° à Kaolack va durer au moins jusqu’en début de semaine prochaine. C’est Pape Ngor Ndiaye, le chef de service de la Météo qui l’a révélé. Selon lui, cette situation n’est pas seulement l’apanage du Sénégal, car elle touche aussi l’Europe



«La chaleur va persister jusqu’à la semaine prochaine », (Météo)
«Pour une prévision à moyenne échéance, cette hausse de la température va persister un peu jusqu’en début de semaine prochaine, ramenant un air chaud sur la majeure partie du territoire». Cette révélation est de Pape Ngor Ndiaye, le chef de service météo à l’Anacim qui s’exprimait sur la vague de chaleur qui prévaut actuellement au Sénégal.
 
 Et Mr Ndiaye de poursuivre sur les ondes de Sud fm : «Il est vrai qu’en cette période de décembre-janvier, les températures ont été au-delà des normes saisonnières. C’est un peu partout dans le monde. Même en Europe, les températures sont un peu plus élevées que d’habitude », a révélé Pape Ngor Ndiaye, le chef de service météo à l’Anacim.
 
Cette hausse des température s’explique selon lui par une hausse des températures au niveau des bassins océaniques tels que l’Atlantique et le Pacifique : «C’est ce qui a tendance à influencer les continents. Au niveau du Sahel, la plupart du temps, pendant la période d’hiver, on a des vents du Nord qui proviennent des régions tempérées d’Europe. C’est ce qui amenait la fraicheur».
 
Mais cette année, on est confronté à une exception, annonce-t-il, car : «en ce mois de décembre, on est influencé par un régime sahélien, donc c’est un vent provenant de l’Est du Sénégal, qui est une masse d’air chaud  qui concerne la majeure partie du territoire, d’où cette hausse de la température du Sénégal pendant le mois de décembre et janvier».

Ousmane Demba Kane

Vendredi 15 Janvier 2016 - 13:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter