La cinglante réponse du PSG à ses détracteurs

Critiqué après son match nul contre le Real Madrid (0-0, 3e journée de Ligue des Champions), le Paris SG s'est, par la voix de ses joueurs, dit surpris et circonspect, ne se privant pas pour répondre.



Le Paris SG était remonté ce dimanche soir. Sur la pelouse d’abord, les partenaires de Zlatan Ibrahimovic ont infligé une véritable claque à l’AS Saint-Étienne (4-1, 11e journée de Ligue 1). Après la rencontre ensuite, en zone mixte, les joueurs parisiens ont mis les points sur les i après des critiques trop sévères à leur égard lors du match nul de mercredi dernier face au Real Madrid (0-0, 3e journée de Ligue des Champions). Le capitaine Thiago Silva en tête. « C’est toujours comme ça avec le Paris SG. Il y a beaucoup de critiques, mais c’est le foot, c’est comme ça », a-t-il réagi, résigné, avant de poursuivre.

« Parfois, la presse fait des critiques parce que nous jouons mal et nous sommes d’accord... Mais les gens oublient que c’est la Champions League, que c’est le Real Madrid en face, alors je ne suis pas d’accord... Mais voilà, c’est le foot, c’est comme ça... Aujourd’hui (dimanche), on a fait un bon match, contre une bonne équipe, on a été agressif, surtout en première période, et c’est pourquoi on a pu marquer quatre buts », a confié le défenseur central brésilien, visiblement agacé par certains discours. La même émotion était palpable chez Kevin Trapp, très surpris de voir son club pointé du doigt après un tel début de saison.

Trapp et Kurzawa ne comprennent pas...

« On n’a perdu aucun match. Et pourtant, tout le monde dit que l’on ne joue pas bien... Je ne sais pas pourquoi », a-t-il regretté avant de souligner le bilan du groupe parisien. « On n’a perdu aucun match. On a maintenant 29 points. Je pense que tout va bien. On a fait un bon match, une victoire nette contre une bonne équipe. C’était important de gagner pour continuer notre route. Tout va bien », a-t-il ajouté. Layvin Kurzawa, buteur contre les Verts, trouve lui aussi la critique trop dure à l’égard des Rouge-et-Bleu. « Je ne sais pas si les critiques étaient valables, mais on a fait notre match ce soir (dimanche), on a gagné, c’est l’essentiel », a-t-il lâché sans sourciller avant de marteler.

« Les critiques étaient-elles trop dures après le nul contre le Real ? Je le pense... Après, c’est votre travail, c’est vous qui dites ce dont vous avez envie... », a assuré le latéral gauche parisien. Les joueurs du PSG n’ont donc visiblement pas apprécié les mots de la presse après leur prestation contre les Merengues. Zlatan Ibrahimovic, lui, ne lit pas le français, alors il s’est ouvertement moqué des tacles des observateurs à son égard. Il faut dire que la soirée réussie contre Saint-Étienne, marquée par son 113e but sous la tunique du club de la capitale, lui a donné de sérieux arguments pour croire en ses forces et celles de son Paris SG.

Source : Footmercato



Lundi 26 Octobre 2015 - 07:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter