La colère monte à l'Ujtl qui crache le feu sur Macky Sall



La colère monte à l'Ujtl qui crache le feu sur Macky Sall
L'Union des Jeunesses Travaillistes et Libérales (U.J.T.L) n'a pas ménagé le chef de l'Etat Macky Sall. Avec un ton sec, les jeunes libéraux ont traité le régime d'amateur dans la gestion de la crise universitaire. « Après avoir fait preuve d'un cynisme aberrant, en encourageant Marie Teuw Niane de persévérer dans ses viles réformes, il a intimé l'ordre à son ministre de l'Intérieur de faire régner la terreur dans l'espace universitaire en vue de tuer la contestation » scandent les jeunes de l'Ujtl.

Selon Toussaint Manga est ses camarades Macky Sall s'inscrit dans une logique d'enfermer tout citoyen qui détiendrait des informations compromettantes sur son immense empire financier et immobilier. « A cet effet, il a arrêté Samuel SARR, pour le délit d'offense au chef de l'Etat pour le museler, ce qu'il ne réussira jamais », lance l'Ujtl.

Ainsi, l'Ujtl dénonce une « Justice instrumentalisée sévèrement pour solder des comptes avec ses adversaires politiques ». En guise d'exemple, Toussaint manga cite, l'Affaire de la maire de Saint-Louis entre Braya et Mansour Faye, la mairie de Podor dont la victoire est attribuée à Racine Sy au détriment d'Aissata Tall Sall. Fort de cela, l'Ujtl soutient que Macky Sall « est mal placée pour être un donneur de leçons ».


Jeudi 21 Août 2014 - 11:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter