La confession de Fada à Serigne Modou Kara.

Cheikh Modou Kara a déclaré, suite aux évènements qui se sont déroulés à l’Assemblée nationale et au Parti démocratique sénégalais (Pds), avoir eu un entretien avec Modou Diagne Fada. Le Président d’honneur du Parti de la vérité et de la démocratie révèle, suite à ce tête-à-tête que Fada n’est pas prêt de lâcher prise.



«Modou Diagne Fada est un digne fils de Darou Moukhty. Il est têtu, il ne lâchera pas». Ces propos sont de Serigne Modou Kara Mbacké lors d’un entretien accordé à nos confrères de l’Observateur. Et le guide religieux de poursuivre : «dans le passé, il a eu à former le mouvement «Waar Wi», aujourd’hui, il parle de «Tool Bi».

Selon lui, Fada impute cette situation qui prévaut dans le groupe parlementaire des Libéraux et Démocrates à ses détracteurs au sein du Pds qui ont monté le Pape du Sopi contre lui : «Il ne se retirera pas. Il m’a fait savoir que ce qui s’est passé a été orchestré ici au Sénégal par ses frères libéraux, avant d’y impliquer Me Abdoulaye Wade. Wade n’y est pour rien. Ça ne vient pas de lui. C’est sûr qu’il va continuer à se battre», affirme-t-il.

Se prononçant sur la tension notée entre Me Abdoulaye Wade, son successeur Macky Sall et Modou Diagne Fada, le chef de file du Mouvement «Bamba Fepp» est d’avis qu’elle ne fait pas plaisir à l’enfant de Darou Moukhty et encore moins au président de la République : «Que ça soit Fada ou Macky, ils sont des enfants de Me Wade. Donc, je pense que le problème de l’Assemblée nationale ne mérite pas le débat qu’on en fait. C’est une question politique et la situation ne peut être que politique», a-t-il conclu.

Ousmane Demba Kane

Mercredi 21 Octobre 2015 - 08:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter