La contestation des populations de Malika dégénère: 1 blessé et des dégâts



La marche avait comme point de départ, le terminus de Malika. La situation reste tendue sur place. Les populations sont massivement sorties pour dénoncer ce qu’elles qualifient de «spoliation de leurs terres». Ces populations avaient prévu de battre le macadam jusqu’à la VDN (Voie de Dégagement Nord). Ce que les forces de l’ordre n’ont pas laissé faire. Ce, d’autant plus que la manifestation n’était pas autorisée, rapporte le correspondant de Zik fm qui fait part de beaucoup de dégâts.

Malgré la médiation du maire et du commissaire de la Brigade de Malika, un blessé est noté. Un bus Tata a été caillassée par la foule en furie.

Sur place, les forces de l’ordre sont en train de dégager pierres et autres pneus brûlés par les marcheurs. 


Vendredi 26 Mai 2017 - 20:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter