"La corruption gangrène la Justice", Me Mame Adama Gueye (mis à jour)



«L’Etat de Droit est menacé… Ce sont les fondements de la Justice qui sont menacés. C’est là où gît le diable. Il y a une menace. Il y a une commande frauduleuse de magistrats». Pis, selon la robe noire, l’indépendance de la Justice n’existe plus que de nom. Me Mame Adama Gueye est l’auteur de ces propos. La robe noire se prononce en marge de la conférence de presse de la société Wartsila West Africa (WWA), une multinationale finlandaise qui offre des solutions polyvalentes pour les centrales électriques dans le domaine de la production d’énergie. Principal fournisseur de la SENELEC, ladite société a signé un contrat le 12 décembre 2007 avec la SARL « Résidence les Jardins ». Il faut retenir que rien ne va plus entre les deux parties. 


L'ancien Bâtonnier de l'Ordre des avocats cite nommément Taïfour Diop et Mouhamadou Diawara de la Cour d'Appel de Saint-Louis


Mardi 6 Octobre 2015 - 11:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter