La déception Kiese Thelin explique ses difficultés à Bordeaux

Recruté pour 4 M€ l’hiver dernier, Isaac Kiese Thelin n’a toujours pas confirmé son potentiel à la pointe de l’attaque des Girondins et son rendement inquiète. De son côté, l’attaquant suédois réclame de la patience…



« Les critiques ? Je ne lis pas les journaux et je me moque de ce qui se dit. Je ne sais pas quelles ont été les critiques. Pour moi, la seule chose qui importe, c’est ce que pense le coach. Ceci dit, je savais qu’il me faudrait du temps, mais maintenant, je me sens bien. » En mars dernier, Isaac Kiese Thelin faisait déjà face aux critiques à la vue de deux premiers mois faméliques en L1 (6 matches – 1 but). Il faut dire que les Girondins de Bordeaux n’avaient pas hésité à débourser 4 M€ pour s’attacher l’un des fers de lance de l’équipe de Suède Espoir.

Six mois plus tard, le constat n’est guère plus glorieux pour celui qui évolue désormais avec Ibrahimovic en sélection et qui est entré en cours de match lors des deux dernières rencontres de la Suède il y a quelques jours et qui a même distillé une passe décisive pour Ibra face à l’Autriche (1-4). Profitant de l’opposition entre les deux attaquants suédois de L1, le Parisien  est parti à la rencontre de l’attaquant bordelais de 22 ans.

Thelin, un attaquant aux statistiques faméliques

Une fois encore, Thelin, dont le compteur en L1 reste désespérément bloqué à une unité en 17 rencontres, réclame de la patience aux supporters des Girondins. « Il faut être patient. Avec l’Euro Espoirs cet été, j’ai repris plus tard. Maintenant, je me sens bien. Les gens me demandent d’être plus égoïste devant le but, mais je suis encore en apprentissage. J’ai dû m’adapter à la Ligue 1, où il y a une plus grosse dimension physique qu’en Suède. De plus, quand on participe au travail défensif, on perd de la lucidité devant le but. Au PSG, Cavani a parfois ce problème. »

Du côté de Willy Sagnol et des joueurs, on loue le côté altruiste du champion d’Europe espoir, qui a délivré trois passes décisives la saison passée. Mais sans Diego Rolan blessé, Isaac Kiese Thelin doit prendre ses responsabilités pour permettre à sa formation de… marquer des buts. Chose que les Girondins, mis à part Wahbi Khazri, ont bien du mal à faire depuis le début de la saison. Ce soir face au PSG, c’est le jeune Enzo Crivelli, 20 ans et trois titularisations en L1 depuis le début de sa carrière, qui devrait être titularisé contre une formation qui n’a toujours pas encaissé le moindre but en L1 cette saison. Pas une bonne nouvelle pour le suédois qui devrait donc débuter la rencontre sur le banc…


Footmercato

Vendredi 11 Septembre 2015 - 10:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter