La directrice de la recherche scientifique appelle à une intégration des politiques de développement


La directrice de la recherche scientifique, Dr Ndèye Arame Boye Faye, a appelé, ce mardi, à une meilleure intégration des politiques de développement, une meilleure intégration de la politique de la recherche, la politique en sciences et technologie dans ce programme communautaire de développement et ce, à travers la collaboration entre la commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) et les acteurs de la recherche



Cet appel a été lancé au cours de l’ouverture de la réunion des acteurs de la recherche sur le programme et la politique régionale de recherche de la CEDEAO. Selon elle, il n’y a jamais eu d’application dans ce sens. «On s’est rendu compte dans le passé que beaucoup de politiques de programmes ont été établies par la Commission de la CEDEAO mais l’approche n’était pas particulièrement participative», a constaté Dr Ndèye Arame Boye Faye qui affiche toutefois un optimisme pour cette rencontre.

«Mais dans cette vision 2020, qui a été dégagée par les chefs d’Etat et de Gouvernement, ce qui est visé, c’est la communauté des peuples, c'est-à-dire une bonne intégration des peuples dans les politiques et programmes de développement. Donc une bonne intégration de tous les acteurs dans tous les domaines, croit-elle ajoutant «qu’aujourd’hui, il s’agit donc des acteurs de la recherche».

De son côté, le représentant de la Commission de la CEDEAO, M. Sylla, estime qu’à travers cette présente rencontre, la Commission manifeste sa disponibilité à faire de la communauté de chercheurs un partenaire clé dans la formulation de ses programme majeurs.
C’est dans ce cadre que la Commission entend les impliquer pleinement dans le processus de formulation de sa politique de recherche mais également de son programme plus global que constitue le programme communautaire de développement où ils seront acteurs dans la mise en œuvre.


Charles Thialice SENGHOR

Mardi 31 Août 2010 - 14:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter