La faiblesse des baisses de prix annoncées préjuge de leur impact nul (PS)



La faiblesse des baisses de prix annoncées préjuge de leur impact nul (PS)
La faiblesse des baisses de prix annoncées, préjuge de leur impact nul (PS)
Le parti socialiste a annoncé que l’impact sur la baisse des prix de certains produits de consommation sera sans conséquence sur le panier de la ménagère. «La faiblesse relative des baisses annoncées, entre 5 et 100 francs, préjuge de leur impact nul sur le panier de la ménagère», ont prédit les camarades de Ousmane Tanor Dieng.
«Ces baisses à la marge intervenues sur quelques produits et denrées ciblés, sans concertation ni avec les opérateurs économiques, ni avec les syndicats des travailleurs, n’auront aucune incidence significative sur l’érosion du pouvoir d’achat», ont développé les Verts de Colobane qui poursuivent que le Gouvernement s’est fourvoyé en persistant dans les effets d’annonces et dans des mesures improductives.
«De plus, ces baisses sont limitées dans le temps avec un maximum de 4 mois aux termes desquels l’environnement concurrentiel international impose le retour au statu quo ante c’est-à-dire au régime de la liberté avec toutes les conséquences frustrantes qui peuvent en découler pour les consommateurs», fait savoir le Bureau politique du Ps dans son communiqué.

«Il s’y ajoute les difficultés de mise en œuvre d’une baisse sur des prix relatifs à des produits acquis antérieurement par des opérateurs économiques sans reversement de la moins-value correspondant au manque à gagner pour le commerçant et caractérisée par la différence entre les anciens et les nouveaux prix», jugent-ils.

A noter que le Gouvernement, par arrêté ministériel, a décidé de faire baisser les prix de certains produits de consommation tels que u sucre cristallisé, du savon, du concentré de tomate, de l’huile vendue en fût ou en sachet, du riz brisé importé non parfumé, de l’oignon importé, du lait 400 grammes et 500 grammes.




Charles Thialice SENGHOR

Lundi 7 Février 2011 - 04:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter