La "féroce" poignée de main de Macron et Trump a emballé la presse américaine

Habitués à voir leur président malmener ses interlocuteurs, les journalistes américains ont littéralement disséqué l'échange entre les deux présidents.



La "féroce" poignée de main de Macron et Trump a emballé la presse américaine
C'était un moment manifestement très attendu par la presse outre-Atlantique. Le président français Emmanuel Macron et son homologue américain Donald Trump se sont rencontrés pour la première fois ce jeudi 25 mai à l'occasion d'un déjeuner diplomatique qui s'est tenu à l'ambassade des Etats-Unis à Bruxelles. Si les deux chefs d'Etat ont échangé des amabilités devant les caméras, leur longue et ferme poignée de main a passionné les médias américains qui ont littéralement disséqué le geste sur les réseaux sociaux et dans leurs colonnes.
 
Il est vrai que Donald Trump a tendance à serrer la main de ses interlocuteurs avec une vigueur peu commune, les attirant parfois brutalement à lui d'un geste bien peu diplomate. Une habitude dont plusieurs dirigeants étrangers ont déjà fait les frais et qui fait à chaque fois couler beaucoup d'encre dans la presse américaine.
 
A première vue, rien d'anormal. Mais pas aux yeux des journalistes accrédités à la Maison-Blanche qui ont livré d'étonnantes analyses de la séquence.
 
Voici comment le correspondant du très sérieux New York Times a décrit l'événement:
 
"Leur poignée de main a suscité l'étonnement. Le président américain de 70 ans et son homologue français de 39 ans se sont donnés la main, entamant un salut viril qui s'est achevé en poignée de la mort bon enfant. Les mâchoires serrées, leur visage alternant entre sourires et grimaces, les deux hommes se sont serrés la main jusqu'à ce que les jointures de M. Trump pâlissent. A un moment, le président a essayé de retirer sa main, mais M. Macron a agrippé sa main encore plus fort et a continué à la serrer. Finalement, la seconde fois, M. Trump s'est retiré et M. Macron l'a laissé partir."

Un autre compte-rendu de la rencontre réalisé par le chef du Washington Post à la Maison Blanche faisait lui aussi état d'une poignée de main "d'une durée prolongée". "Les deux présidents se sont attrapés la main avec une intensité extrême, leurs jointures tournant au blanc, les mâchoires serrées et les visages fermés".
 
Macron, un "mâle alpha" à la main ferme
 
L'analyse politique de cette poignée de main réalisée par certains de nos confrères américains vaut elle aussi le détour. "Trump et Macron apprennent à se connaître avec une poignée de main féroce", titre le Washington Post pour qui le président français "a signalé par sa ferme poigne à son homologue américain qu'il n'était pas le seul mâle alpha dans la pièce".
 
Un journaliste du journal britannique The Guardian est allé jusqu'à qualifier la poignée de main de "jujitsu".


Vendredi 26 Mai 2017 - 13:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter