La fin des délestages c’est pas pour demain



La fin des délestages c’est pas pour demain
La date du 30 septembre qui était retenue par les autorités pour la fin des coupures d’électricité au Sénégal ne semble pas être une garantie. Selon Lamine Diarra, technicien à la Sénélec, «dire la fin des coupures en fin septembre c’est trop dire, au lieu d’avancer la thèse de la fin des coupures, nous pensons qu’il y aura une très nette amélioration avec la location de groupes additionnels ». « Les 50 mégawatts injectés cette semaine et ce qui est annoncé prochainement sont des initiatives qui peuvent permettre de couvrir la demande », garantit M. Diarra. Il précise que «le problème de la Sénélec n’est pas seulement la production, c’est surtout la distribution au niveau du réseau où il y a beaucoup de câbles défectueux». Il  souligne sur les ondes de la Rfm que: «même si vous produisez et vous n’arrivez pas à cheminer l’énergie jusqu’aux domiciles des gens ça pose problème». Pour éviter ce déficit énergétique «il faut la réhabilitation de ce réseau électrique».  
                                                                          

TAPA TOUNKARA (Stagiaire)

Jeudi 29 Septembre 2011 - 18:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter