La jeunesse ivoirienne tente d'aller au-delà de la bataille politique

La jeunesse ivoirienne a été fortement ballottée ces dix dernières années par les acteurs politiques et les nombreux conflits qui ont secoué le pays. Quelle est sa place dans le tissu social et dans le processus de réconciliation en cours en Côte d’Ivoire ? Reportage à Abidjan à l'occasion de la célébration de la journée internationale de la Jeunesse, ce 12 août.



Des jeunes Ivoiriens lors de la fête du 1er-Mai dans les rues d' Abidjan, en 2011. AFP PHOTO ISSOUF SANOGO
Des jeunes Ivoiriens lors de la fête du 1er-Mai dans les rues d' Abidjan, en 2011. AFP PHOTO ISSOUF SANOGO
L’instabilité politique continue de laisser des séquelles
Reportage dans les rues d'Abidjan
Parmi les victimes de ces violences, Fatou Konaté, qui a été de tous les combats. De 2002 jusqu’à la chute de l’ex-président Laurent Gbagbo, elle a fait partie des milices armées. Après toutes ces années, elle a préféré reprendre les études. Aujourd’huri, elle ne cache pas sa déception.
Par Kaderly De Benda
Plus


Source : Rfi.fr
 

Dépéche

Lundi 12 Août 2013 - 12:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter