« La particularité d’un Islam pacifique au Sénégal ne signifie pas que nous soyons à l’abri » Khalifa Sall, maire de Dakar

En visite dans la cité religieuse dans la cité religieuse de Touba le maire de Dakar et responsable socialiste s’est prononcé sur la menace terroriste dans notre pays et c’est pour dire que « La particularité de notre Islam pacifique ne signifie pas que le Sénégal soit à l’abri ».



« La particularité d’un Islam pacifique au Sénégal ne signifie pas que nous soyons à l’abri » Khalifa Sall, maire de Dakar
Le maire de la capitale s’est rendu dans la ville sainte de Touba dans le cadre de la présente édition du Magal de Touba qui sera célébré le 1 décembre prochain. A sa sortie le premier magistrat de la ville de Dakar s’est confié à la presse sur la question du menace terroriste qui guette les pays de  la sous-région ouest-africaine, en particulier notre pays   en ces termes « Le Sénégal a toujours présenté cette particularité d’avoir un Islam pacifique, fait de dialogue, et de discussion, amis note le maire de Dakar, cela ne signifie pas pour autant que nous soyons à l’abri des actes de terroristes, car souligne t-il, il existe des sénégalais dans les mouvements djihadistes », a déclaré Khalifa Sall, dans le journal Libération.

Toutefois le responsable socialiste invite les pouvoirs publics à s’inspirer des hommes religieux qui prônent pour la lutte contre le terrorisme « L’éducation religieuses des sénégalais  par les sénégalais. Mieux il faut partager nos valeurs perceptions et convictions soient partagées et inculquées aux sénégalais ».

Dans la même lancée l’édile  de la ville de Dakar pense qu’en même temps que nous nous ouvrons aux autres nous devons  construire une conscience qui permet aux sénégalais de rester eux-mêmes. C’est ainsi qu’il invite ses concitoyens à être fier de ce que nous sommes,  de notre Islam, de nos chefs religieux  et de nos pratiques religieuses, d’autant plus qu’il ya aujourd’hui beaucoup de cultures sociétales qui intègrent chaque peuple dans sa pratique.

Khalifa Sall a été auparavant reçu par le porte parole du Khalife général des mourides Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké, qui lui a témoigné toute sa gratitude et reconnaissance pour l’excellent travail qu’il est en train de faire en direction de l’événement religieux de très grande dimension.     

Khadim FALL

Mercredi 25 Novembre 2015 - 11:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter