La pauvreté recule au Sénégal (expert)



Invité de l’émission dominicale de la Rfm, le Sociologue, expert consultant en santé public des populations qui est Diplômé de l’Université Lyon 2, Abdou Issa Dieng a laissé entendre que la «pauvreté recule même si ce n’est pas perceptible». Seulement, explique-t-il, il ne faut pas appréhender la pauvreté en termes monétaire. Il faut l’appréhender en termes d’accès aux structures sociales (structures de Santé, Education, Protection sociale), l’emploi , la création de richesse.

Abdou Issa Dieng qui dit avoir beaucoup travaillé sur le Document De Stratégie de Réduction de la Pauvreté (DSRP) est d’avis qu’à ce niveau «il y a un certains nombres de choses qui ont été faites».

Il a fait remarquer que «l’Etat crée des emplois, les entreprises créent des emplois etc. et c’est cela la base. Maintenant à côté de ça, il faut un accès plus facile aux infrastructures sociales. Ça c’est aussi dans le cadre de la réduction de la pauvreté». Pour lui, c’est de ce point de vue qu’il faut appréhender la pauvreté.


Dimanche 25 Septembre 2011 - 16:18




1.Posté par Daour KONATE le 26/09/2011 11:03
Ce gars vient de trouver LA formule de ce 21ème siècle : la «pauvreté recule même si ce n’est pas perceptible». On se demande d'où il tient que la pauvreté recule si ce recul n'est pas perceptible ! Il l'a vu au microscope ? D'un autre côté il rame à contre courant d'Abdoulaye WADE qui a décrété qu'il n'y a plus de pauvreté au Sénégal. Qui croire ? Renvoyons-les dos-à-dos, Abdoulaye WADE et cet expert. Les vrais sénégalais, eux, savent que la pauvreté existe bel et bien et qu'elle a plutôt la fâcheuse tendance à avancer et non à reculer, n'en déplaise à ces deux artistes au verbe facile.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter