La pénurie d’eau donne au pays une image de « somalisation », fulminent les cadres libéraux

La pénurie d’eau qui secoue les populations de Dakar depuis plus de deux semaines a suscité l’exaspération des cadres libéraux. Cette situation est d’autant plus insupportable que des hommes, des femmes et des enfants tenant des seaux, bassines ou bidons arpentent rues et ruelles de Dakar à la recherche du liquide précieux comme des réfugiés en quête d’abris provisoires ou de pitance, peste la Fédération Nationale des Cadres Libéraux (FNCL).



La pénurie d’eau donne au pays une image de « somalisation », fulminent les cadres libéraux
 Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, la FNCL fulmine que cette situation a fini de donner à ce pays une image de « somalisation ». Une atmosphère « désolante, déshonorante » qui a poussé ces cadres du Parti Démocratique Sénégalais (PDS)  à se dire « plus jamais ca ! » Jugeant que la pénurie d’eau dans la capitale vingt jours durant est la preuve tangible de l’inefficience du régime de Macky Sall et de ses alliés de Benno Bokk Yaakaar, les cadres libéraux qui décrivent une situation catastrophique qui charrie son lot d’épidémie de choléra, alertent quant à la responsabilité du gouvernement à assumer les conséquences au plan sanitaire que cette grave pénurie d’eau potable va engendrer dans les jours et mois à venir. 

« Que le ministère de la Santé et de l’action sociale se tienne prêt à faire face à de probables épidémies liées à cette eau impropre à la consommation », augure la FNCL qui dénonce avec véhémence cette situation alarmante.
 


Mardi 1 Octobre 2013 - 17:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter