La police confisque le matériel de Walfadjri



Sidy Lamine Niasse vient d’avoir une vraie bataille à mener. Les journalistes de Wal Fadjri, qui étaient partis couvrir hier une conférence de presse (ou une déclaration), Malick Noël Seck, ont vu leur matériel saisi dans la matinée.

Cette rigueur est-elle une réponse à la position solidaire affichée par le mollah Sidy Lamine Niasse dans l’émission ”Opinion” relative à la manifestation prévue par l’opposition ? Quelle faute se sont-ils rendus coupable ? Le mystère reste entier dans cette affaire.
"nous avions convié la presse à venir couvrir la remise d’une lettre au gouverneur de la ville de Dakar. C’était une requête lui enjoignant de confirmer les menaces proférées dans les journaux et qui visent à interdire toute manifestation contre le sommet de la francophonie. Suite à notre démarche, les caméras de la presse ont été saisies par un agent de proximité sur ordre du préfet Badara Diop", déclare Malick Noél Seck dans un communiqué.


Mardi 11 Novembre 2014 - 10:08




1.Posté par djoolof le 11/11/2014 10:42
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5783790n.r=la+colonisation+par+l%27enseignement+populaire.langFR

2.Posté par Leuk le 11/11/2014 11:06
C’est Rétrograde !

Quand l’’autorité administrative agit aveuglément, piétinant les lois et règlement de nos Pays, alors il y de quoi s’inquiéter pour notre destin commun.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter