La pollution provenant des fourneaux traditionnels cause 5 400 décès par an



La pollution provenant des fourneaux traditionnels cause 5 400 décès par an
La Coopération allemande veut réduire la pollution provenant des fourneaux traditionnels à travers son programme Foyers améliorés Sénégal (FASEN). Dans un communiqué, elle fait savoir qu’au Sénégal plus de 76% des ménages utilisent les fourneaux traditionnels à bois et à charbon de bois. Et à l'échelle globale plus de 5 400 personnes décèdent chaque année à cause de la pollution intérieure des habitations.

Pour parer à cela la coopération allemande a mis en place le projet Foyers améliorés Sénégal (FASEN). Il s’agit de la fabrication et de l’utilisation de «Fourneaux améliorés» dégageant moins de fumée et permettant de réduire la consommation du bois et du charbon de bois de 46%.

80.000 fourneaux ont été vulgarisés entre septembre 2007 et mai 2009. Leur utilisation participe à la préservation de l’environnement avec une réduction d’au moins 40% de la consommation de bois de chauffe et une diminution des émissions de CO2 peut-on lire dans le communiqué parvenu à la rédaction de pressafrik.com.

L’utilisation de ces «Fourneaux améliorés» allège également les conditions de vie des ménages par la réduction des dépenses quotidiennes pour l’achat de charbon de bois et de bois de chauffe et la diminution des risques de maladies liées à la pollution intérieure de l’habitat.

Le projet FASEN de la Coopération allemande (GTZ) veut ainsi augmenter l'utilisation des «Fourneaux améliorés» à travers l’organisation de la production et de la distribution, la décentralisation de la production et de la commercialisation vers les régions, le renforcement de capacités des acteurs de la filière grâce à un transfert de compétence.



Ndèye Maty Diagne

Lundi 17 Août 2009 - 17:42




1.Posté par naomed le 19/08/2009 07:32
ca fait 20 ans qu'au kenya toutes les femmes en ont, de ces fournaux, qu'ils nomment jiko. cherchez l'erreur !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter