La présidence sur la sortie du territoire d’Oumar Sarr : « S’il veut s’amuser qu’il s’amuse...Ils seront sévèrement châtiés »

Le coordonnateur du PDS, Oumar Sarr ne s’en sortira pas indemne. Réagissant à ce qu’on peut appeler le coup du responsable libéral qui a réussi à braver l’interdiction de sortie du territoire national en se rendant en Mauritanie, le conseiller spécial du président de la République, Abdourahmane Ndiaye a tenu à prévenir Oumar Sarr qui selon lui, a montré « qu’il a de l’argent à gaspiller » et « corroboré tous les soupçons qui pèsent sur lui », à de terribles représailles dans le cadre de la traque des biens mal acquis. « S’il veut s’amuser qu’il s’amuse. La justice se fera ».



La présidence sur la sortie du territoire d’Oumar Sarr : « S’il veut s’amuser qu’il s’amuse...Ils seront sévèrement châtiés »
"Il montre qu’il a de l’argent à gaspiller, ce qui corrobore tout les soupçons qui pèsent sur lui, pour ce qui est de ce qu’il faut faire par rapport à cela, je pense que c’est le procureur lui-même dans le cadre de ses enquêtes sur les biens mal acquis qui a décidé de leur interdire de sortir de le faire. Réagira-t-il ou ne réagira-t-il pas, ce n’est pas mon problème, ce qui m’importe, c’est que les deniers publics soient restitués autant que possible et qu’ils soient sévèrement châtiés. Cela se fera. Ce n’est pas à se rendant en Mauritanie, en Gambie ou ailleurs, par avion, bateau ou en montgolfière qui changeront les choses. S’il veut s’amuser qu’il s’amuse. La justice se fera. Il sera jugé ", a asséné sur les ondes de la RFM, le conseiller spécial qui s’est dit en outre très surpris que le libéral ait réussi à passer à travers les mailles du territoire sénégalais"


Mercredi 22 Mai 2013 - 15:06




1.Posté par Samba Alassane Thiam le 22/05/2013 16:12
Twitter
Les libéraux aiment manifestement la distraction en bravant les lois de la République. Restez sereins, le temps de la Justice se profile.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter