PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



«La problématique de l’inclusion est au centre du message du Mahdi», Abdoulaye Diouf Sarr



«La problématique de l’inclusion est au centre du message du Mahdi», Abdoulaye Diouf Sarr
A l’occasion du symposium sur le message du «Mahdi» en prélude du 137ème Appel de Seydina Limamou Laye, le ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l'Aménagement du Territoire a félicité le comité scientifique.

«Il s’agit d’un message mais d’un message universel. En notre qualité de maire de Yoff parce que quand on parle du Mahdi, on ne peut pas ne parler de Yoff, il est de Yoff, il est lébou et pêcheur, mais aussi en ma qualité de membre du gouvernement, je félicite le comité d’initiative parce qu’en toute chose, le cachet scientifique est important», a dit Abdoulaye Diouf Sarr.

«Quand on ne consolide pas le cachet scientifique d’une chose, on risque de la survoler… mais là, nous sommes dans une dynamique de profondeur. Cette initiative-là peut un jour être l’une des activités phares de l’APPEL», a-t-il poursuivi. 

Avant d’ajouter: «La problématique de l’inclusion est au centre de son message. Aujourd’hui, quand on parle de Layènes, tout le monde est Laye, tout le monde est au même pied; c’est l’inclusion par essence et aujourd’hui toutes les théories de développement dans le monde sont des théories basées sur l’inclusion».

«Autre élément extrêmement important», relève-t-il: «Le monde est aujourd’hui un village planétaire où la dimension sécurité est extraordinaire. Je crois qu’aujourd’hui que les zones de Yoff, Cambérène, etc. zone par définition qui sont les zones du Mahdi, ce sont les zones les plus sécures du pays cela veut dire que derrière, au-delà de l’activité, il y a une philosophie de sécurité, d’égalité, de solidarité, qui en tout cas, de manière globale structure le message de Seydina Limamou Laye».

«Dans le monde tout évolue et nous savons que quand vous ratez l’évolution du monde, vous ratez beaucoup de choses, voilà pourquoi nous voulons coller à l’actualité, au schéma de communication, c’est pour cela que nous voulons une meilleure communication pour une meilleure promotion de la communauté qui est connue sur le plan universel mais il ne faut pas dormir sur les lauriers», assure-t-on du côté du comité d’initiative et de Réflexion du 137 ème appel de Seydina Limamou Laye.
 


Lundi 24 Avril 2017 - 17:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter