La réduction de la pauvreté, une condition indispensable à la paix



La réduction de la pauvreté, une condition indispensable à la paix
Le Ministre en charge du Tourisme, Thierno Lô a estimé ce vendredi 27 mai 2011 que «la réduction de la pauvreté est devenue une condition indispensable à la paix, à la préservation de l’environnement et au développement durable». A l’occasion de la Conférence des Bailleurs de Fonds pour le Financement du Projet Régional de Développement Durable du Tourisme dans un Réseau de Parcs et Aires Protégées Transfrontaliers en Afrique de l’Ouest, il a confié que «le rôle important que le Tourisme peut jouer dans la lutte contre la pauvreté est de mieux en mieux reconnu par les organismes internationaux et les gouvernements nationaux».

Le Ministre est convaincu que «la poursuite d‘objectif comme l’éradication de la pauvreté et l’amélioration du bien-être et de la sécurité des générations futurs seraient grandement renforcés si nous apportions à la vie touristique le degré de priorité qu’il mérite». Thierno Lô d’expliquer: «il n’est pas raisonnable que les populations compromettent leur environnement pour échapper à la pauvreté». C’est dans cette perspective, dit-il, que le projet régional de développement durable du tourisme dans un réseau de parcs et aires protégées transfrontaliers en Afrique de l’Ouest apporte l’engagement et la collaboration de 10 pays de la région Ouest africaine (Benin, Burkina Faso, Gambie, Guinée, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Mauritanie et Sierra Léone).

Papa Mamadou Diéry Diallo

Vendredi 27 Mai 2011 - 18:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter