La réplique cinglante d’Ousmane Sonko au PM : «La menace d’Etat est l’apanage des faibles à court d’arguments»



La réplique cinglante d’Ousmane Sonko au PM : «La menace d’Etat est l’apanage des faibles à court d’arguments»
La bataille d’opinion fait rage suite à la  sortie du Premier  ministre du  Mouhammad Boun Abdallah Dionne. Et, l’un des premiers à apporter la réplique au PM n’est autre qu’Ousmane Sonko, l’ex Inspecteur général des Impôts qui avait alimenté la polémique sur les contrats pétroliers  et c’est pour dire que, «La menace d’Etat est l’apanage des faibles à court d’arguments».
 
D’ailleurs il ne compte pas se limiter à si bon chemin, le président du parti Pastef, les Patriotes va animer une conférence de presse le jeudi 22 septembre. Il promet de faire d’autres révélations sur les contrats pétroliers avec cette fois des «documents précis et documentés y seront fournies et documentées sur la nébuleuse pétrole».

Le leader de Pastef, les Patriotes s’est exprimé sur sa page Facebook en ces termes « Curieux pays que le Sénégal de ceux qui nous gouvernent. On vous invite au débat économique, vous répondez présent, on se fâche, on vous radie et on vous menace de poursuites pénales maintenant. Drôle! La menace d’Etat c’est l’apanage des faibles à court d’arguments » a posté Ousmane Sonko, ce mardi.
 
Ajoutant «Puisqu’ils n’osent pas relever le défi d’un débat public télévisé que nous avons lancé. Des documents précises et documentés y seront fournies et documentées y seront fournies », a renchéri Sonko.

Khadim FALL

Mardi 20 Septembre 2016 - 19:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter