La réplique salée de Gackou à Aliou Sall : « C’est le voleur qui crie au voleur »



La réplique salée de Gackou à Aliou Sall : « C’est le voleur qui crie au voleur »
La réplique n’a pas tardé suite à l’accusation du frère du président de la République et maire de la ville de Guédiawaye, Aliou Sall, qui accusait Gackou de transfert d’électeurs.

Le leader du Grand Parti rit sous cape et saccage Aliou Sall « C’est le voleur qui crie au voleur. Je ne répondrai pas à Aliou Sall qui se prononce sur des questions banales et qui veut nous mener à des débats stériles », boxe Malick  Gackou.  


Dimanche 5 Mars 2017 - 13:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter