La riposte de Aida Mbodj à ses frères libéraux: «Je ne céderai à aucun chantage»



La riposte de Aida Mbodj à ses frères libéraux: «Je ne céderai à aucun chantage»
La présidente du groupe parlementaire Libéraux et Démocrates Aïda Mbodj tape du poing sur la table. En Comité directeur, la député a d’un ton ferme clarifié sa position et surtout recadré les responsables libéraux qui, à l’image de Saer seck, lui réclament plus de gage de confiance, en contrepartie du poste de Président du groupe de l’opposition à l’Assemblée nationale.
 
Aida Mbodj reste droite dans ses bottes pour recadrer ses frères libéraux qui veulent qu’elle mette en veilleuse son mouvement politique et rentre dans les rangs du Pds pour soutenir le candidat Karim Wade. « Je n’ai pas de gage à donner à qui que ce soit et je ne céderai à aucun chantage », a-t-elle martelé.
 
Dans sa réplique, Aïda Mbodji leur a non seulement indiqué qu’elle n’a pas demandé à occuper le poste, mais que personne ne lui fera renier ses convictions. A l’en croire, c’est Oumar Sarr et Me Wade qui lui ont demandé de diriger le groupe. « Je l’ai fait pour le Président Wade pour qui je n’ai rien refusé» a-t-elle ajouté non sans rappeler ce qu’elle a enduré pour sauver le Pds», dans les colonnes de "l’As".
 


Mercredi 9 Novembre 2016 - 09:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter